Dark Metal
 
AccueilAccueil  SiteSite  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 STORM OF THE LIGHT'S BANE

Aller en bas 
AuteurMessage
Satanized
Modo Of The Light's Bane
Modo Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 1145
Localisation : INTO INFINITE OBSCURITY
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Mar 16 Oct - 14:00



C'est en 1995 , entre le 17 et le 30 mars précisément , que Dissection décide d'enregistrer le digne successeur de leur remarqué et remarquable premier album The somberlain ( 1993 ) .
Et quel successeur ! 2 ans de composition auront été nécessaire pour donner vie ( ou plutôt mort ... ) à cet opus qui a marqué pour toujours le milieu du metal extreme . Milieu en recherche perpétuelle de brutalité pour certain , de mélodies pour d'autre et d'ambiance ou encore de quête spirituelle . En effet le 17 janvier 1996 , date de sortie de Storm of the light's bane , le temps s'est arrêté et Dissection à mit tout le monde d'accord avec un album brillant voir parfait mais étonnement naturel visiblement . Pas de surenchères dans aucun domaine quel qu'il soit ( mélodies , technique musicale , paroles ou chant ) . Dès lors , même le profane ne pourra reconnaître le talent ici exprimé .

" At the fathomless depth " est la parfaite introduction à cette volonté puissante d’en finir avec la lumière et la bonté . Grâce à ses accords et ses mélodies si typiques et surtout grâce à ce son de guitare enchanteur désormais devenu culte , l’auditeur pénètre immédiatement et malgré lui dans un monde absolument unique ou obscurité rime avec normalité . Des les premiers instants on sent définitivement que les sujet traités par le groupe ne sont on ne peu plus sérieux et réels , la musique en est une preuve concrète . Pour faire si sombre , il faut une motivation importante .
Puis la tempête commence … Le roulement de toms du début de Night’s blood coïncide parfaitement avec la fin de l’intro et laisse se déchaîner sur nous un flot de violence qui engendre bien vite la naissance de nouvelles atmosphères jusqu'à la inconnues dans le metal ( voir même dans la musique ) . Le morceau , parfaitement structuré , laisse doucement mais sûrement une ambiance unique se mettre en place jusqu'à ce que l'auditeur , désormais habitué mais toujours stupéfait , ressente une sensation jusqu'à là inconnue . Sensation de grandeur qu'il souhaitera revivre au plus vite ( à moins qu'il ne soi un metalleux basique en recherche de " gros son " ou de barbarie primaire car c'est une musique d'homme ) ... En effet , qui goûte au divin n'a plus qu'une idée en tête , réitérer l'expérience tellement c'est délicieux et nouveau ( comme quoi il ne faut jamais avoir peur de l'inconnu . ) . Dès lors c'est l'escalade ; Il en faut toujours plus . Et c'est ce que fourni malgré lui Storm of the light's bane . Une escalade vertigineuse aux cimes de l'obscure . Le refrain accrocheur se pose en vainqueur et laisse la place à une partie acoustique du plus bel effet , comme si quelque chose d'inexorable s'était installé . La pente devient vraiment raide quand commence les premières notes de Unhallowed , mais qu'est ce que c'est jouissif de gravir ces échelons . Cette chanson est salvatrice . Elle convertira les plus sceptiques qui pense que violence et mélodies / atmosphères ne font pas bon ménage ... Qu'à cela ne tienne , le sujet est parfaitement maîtrisé et le groupe nous assène toujours cette volonté d'installer l'obscure en tant que divinité dans ce monde ... Des chansons aux vertus magiques et concrètes ?
Pourquoi pas . Ca a marché sur moi en tout cas . Quand à ceux encore indécis à la suite de Night's blood , je pense que Unhallowed enfoncera le clou un peu plus profond . Dissection ne laisse pas indifférent .
Where dead angels lie , la chanson suivante , arrive et dépose doucement des normes nouvelles pour un monde nouveaux . Considéré par beaucoup comme le morceau ultime du groupe , Where dead angels lie affiche un talent de composition certain . À l'origine il devait être un morceau de guitare classique ( dans la veine des interludes de The somberlain ) , mais l'ajout de la saturation sur ces notes somptueuses permet de franchir un pas de plus dans la quête de Jon Nödtveidt . Quand au texte , il fait corps et âme avec la musique , rendant le tout homogène voir parfait ...
D'une certaine manière les paroles de Where dead angels lie donne suite à Feathers fell . Preuve que Dissection a su évoluer dans son concept sans changer de direction .
Le morceau suivant , Retribution - Storm of the light's bane , est un foudroyant coup de marteau dans la gueule de l'auditeur . Mais tout en subtilité comme d'habitude . La violence évoqué ici renvoi directement au titre et à sa volonté extrême d'installer un nouveau royaume ou les musiciens pourraient enfin se sentir chez eux . La subtilité mentionnée quelques lignes plus haut est toujours de rigueur , elle permet de comprendre qu'à travers toute cette violence , le contrôle est toujours gardé . Ce qui laisse deviner une stratégie bien étudiée afin d'arriver à un but précis . Là encore je ne pense pas que le hasard ai sa place . Dissection n'est définitivement pas qu'un groupe de musique . Il y a une âme derrière tout ça , une quête , une évolution ...
Pour comprendre Thorns of crimson death totalement il faut tout d'abord regarder la pochette de Storm of the light's bane , et surtout déceler l'ambiance qui y est représentée . Il faut aussi lire les paroles et imaginer ce Mal intemporel qui y est décrit . Se représenter cette place vieille et remplie de souvenirs ... Bref unir visuel , son et réflexion . Faire un tout de Dissection qui créer au fur et à mesure de cet album un monde bien spécifique et pas si irréel que ça ... Thorns of crimson death débute sur un passage acoustique du plus bel effet ou les émotions sont toujours présentes mais jamais naïves . Le mid tempo général du morceau laisse la place aux guitares afin de faire évoluer l'atmosphère librement . Tour à tour des parties virulentes et acoustiques se présente pour explorer les différentes facettes exposées dans le texte . Certainement le morceau le plus mélancolique ( dans le bon sens ) de l'album .
Soulreaper , quand à lui , nous sert comme toujours de magnifiques riffs accompagnés d'une agression constante . La mort , obsession du groupe , prend toute sa splendeur dans ce titre si expressif ou le terme infernal semble le plus approprié . La fin , répétitive mais évolutive , entraîne l'auditeur dans un tourbillon épineux avant de le laisser pour mort quand démarre No dreams breed in breathless sleep , sorte de marche funèbre au piano composé par Alexandra Ballogh et qui clôture magnifiquement un chapitre important de l'histoire du metal extrême . Souvent critiqué depuis la sortie de l'album , No dreams breed in breathless sleep , bien que non metal , est une partie indissociable de Storm of the light's bane . Il illustre la victoire de la mort et du Mal dans ce monde de lumière avec brio .

Tout est parfait ici , même l'ordre des morceaux ne pourrait supporter le moindre reproche . Chaque détails est peaufinés , les blancs entre les chansons ont la durée adéquate afin de valoriser le dernier accord de la chanson passée et le premier de la suivante . Les cris sont parfaitement dosés . Chaque note est maîtrisée . La basse de Peter Palmdhal est assez présente pour gonfler l'atmosphère . Le son des guitares , avec une légère reverb , nous fait ressentir une réelle froideur . La batterie de Ole Öhman , inventive et puissante , s'adapte à chaque atmosphère et le chant crié reste toujours pur afin de déclamer fièrement la fin d'un règne de second ordre . Quand au visuel de l'album , il parle de lui même .
Sorti en Digipack , CD , LP noir , LP bleu et Picture Disk , maintes fois réédité , souvent copié mais inégalé : Storm of the light's bane restera à jamais un monument d'obscurité aussi bien au niveau musical que spirituel .

_________________
So what if it's Evil ? : Son of the mourning


Dernière édition par le Mar 23 Oct - 6:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caporal blutch
Storm Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Mar 16 Oct - 16:15

Cool Satanized est de retour... et il fait pas les choses à moitié.
Ta vision de l'album est tout-à-fait juste, en tout cas je la partage sans problème. Je crois qu'il fallait absoluement insister sur le fait que ce CD ne se résume à une simple suite d'accords, à de la simple musique mais renvoie bien à quelque chose de bien concret (pas forcément matériel mais qui se révèle dans le ressenti à l'écoute de ces morceaux). je ne vois pas grand chose d'autre à ajouter, le description des morceaux étant exhaustive.
On se permettra juste de faire remarquer au Sieur Satanized qu'il a interverti deux titres (Unhallowed et Soulreaper), sans doute entraîné par son enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satanized
Modo Of The Light's Bane
Modo Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 1145
Localisation : INTO INFINITE OBSCURITY
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Mar 16 Oct - 17:11

porbablement oui !!!!!

Merci .

_________________
So what if it's Evil ? : Son of the mourning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caporal blutch
Storm Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Mer 17 Oct - 19:24

Pour continuer sur le sujet, je trouve pour ma part que ce que Jon a essayé de faire avec Reinkaos avait été totalement réussi avec Storm... Je toujours trouvé que cet album avait une réelle valeur spirituelle (pour moi plus que Reinkaos) c'est peut-être que dans ma vision de la pratique de la spiritualité je me base plus sur le ressenti (les senations que procurent certaines atmosphères et la méditation) que sur des formules.


Allez les gars faut poster!!! Si personne donne son avis sur la chronique de Storm of the Light's Bane, dans un forum de Dissection....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satanized
Modo Of The Light's Bane
Modo Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 1145
Localisation : INTO INFINITE OBSCURITY
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Mer 17 Oct - 20:50

Ouai c'est clair c'est le comble du comble !
ben je suis totalement d'accord avec toi Caporal . Mais quand on est jeune ( comme Jon l'était a l'époque ) , on ne se rend pas forcement compte de ce qu'on fait ... L'innocence est donc peut etre aussi le fruit de cette puissance interieur ... , le feeling vient de là . l'atmosphere a l'epoque etait pas la meme non plus . t je suis persuadé qu'une atmosphere qui regne dans un lieu , une epoque , etc peuvent coller a un son .

pour Reinkaos , c'etait peut etre aussi une tentative seulement . Beaucoup de personnes sont nostalgique te veulent retranscrire la meme atmosphere que dans le passé . Par experience , le passé est toujours plus obscure .. Car avec le temps les souvenirs s'efface , au bout d'un moment le passé devient inconnu .

Et le satanisme de Jon a été canalisé dans le MLO , il ressemblait donc moins a un éléctron libre . Je préfere le satanisme personel de Jon a la vieille epoque , que celui trop etriqué du MLO . Mais il s'est suicidé sans l'influence du MLO , il etait donc lui meme jusqu'au bout .

_________________
So what if it's Evil ? : Son of the mourning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caporal blutch
Storm Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Jeu 18 Oct - 10:10

Ah oui c'est clair son suicide n'a regardé que lui.... et puis quand tu regardes les lyrics de in The cold Winds of Nowhere, qu'il a écrit à 14 ans, tu vois très bien que ce besoin d'aller vers le royaume de la mort date de bien avant le MLO.D'ailleurs dans ce texte, on voit très bien les sentiments gnostiques qui habitaient déjà Jon: sentiment de ne pas être à sa place sur terre, volonté de rejoindre d'autres cieux.
J'avoue que je ne sais pas trop quoi penser à propos du MLO car je ne sais pas trop comment cela s'est passé ni quelle était la véritable place de Jon dans le mouvement. Une chose est sûre, c'est qu'il s'y est donné à 100%.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Horizon
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Jeu 18 Oct - 14:34

J'envisage la chose de la même manière,Reinkaos a subi l'influence MLO même si la musique vient toujours de Jon mais je préferais son expression plus personnelle.
Je ne peux m'empêcher de penser que le son de Reinkaos plus chaud est plus accessible est une volonté de transmettre son message "subliminal" à une plus large échelle.Après je me trompe peut être mais ça m'a traversé l'esprit quand j'ai lu certaines interviews,car on sait que son but était de propager sa théorie partout.

Pour moi la perfection de l'expression musicale et spirituelle de Dissection est bien atteinte avec Storm en tout cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissection.zikforum.com
pf1994
Night's Blood
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Jeu 18 Oct - 19:09

c'est ce que je pense pour reinkaos, faire un album plus "accessible" musicalement pour transmettre un message fort.

Pour storm, je dirais que je le ressent comme un album froid et la pochette l'illustre à merveille et ce dire qu'il avait 20 ans pour composer un album comme ça, on sent déjà "l'éveil" chez cet l'homme.

Satanized a fait un très bon boulot de retranscription de ce que ressent beaucoup de personnes içi par rapport à cet album.

Je continu à penser qu'à l'époque Jon était plus attiré par le côté misanthropique que du satanisme pur et dur du MLO, je le vois quand même bien plus sataniste que les pseudos Marduk, dark funeral...

Pour finir je dirais qu' il n'y a rien à jeter sur cet album, le moindre riff à son importance et il n'y a pas de compos pour combler, les interludes au piano sont mélancolique à souhait, et je pense que l'album vas au-delà de la conscience comme chaque oeuvre de dissection...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satanized
Modo Of The Light's Bane
Modo Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 1145
Localisation : INTO INFINITE OBSCURITY
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Jeu 18 Oct - 20:09

Pour parler de propagande , je pense qu'il y a un réel problème en fait . Je m'explique , le groupe de référence a ce niveau ( : volonté de propager un message ) , c'est watain . Watain que j'appreciait enormement a l'epoque du Ep et de rabid death curse . je pense que la propagande est devenu un pretexte pour allé plus loin sans trahir ses racines underground . mais ca n'a pas fonctionné . Je pense egalement que la propagande est inutile faites comme ça . C'est inutile de faire de la propagande dans un milieu black metal gangréné par des gens qui ne rechercnet que la notoriété ou alors qui font la course a qui aura fait la plus grosse conneries , le truc le plus extreme mais uniquement dans la scene ... C'est dommage peu de gens on compris que il ne fallait pas regarder les reactions des gens et faire des choses extremes pour les autres humains , mais que chaques pensées , gestes et finalité se doit d'etre dirigé envers le Diable , Satan , et nous envers des esprit humains qui te jugerons et te donnerons le plaisir de satisfaire ton ego .

Non , je pense que watain est maintenant sans saveur , insipide , et cherchant a grandir en depit d'un black metal réel ... Le leur est trop ... grandiose pour etre vrai .

Alors non , je ne pense pas que Jon ai fait ca pour propager , car Jon etait vraiment etranger a tout ce qui peut etre masturbation mentale . Il voulait faire vivre les forces du chaos autour de nous pour tout broyer ... sa demarche etait une evolution personnelle , un developpement personnel .

A quoi ca sert la propagande si le citoyen lambda n'a rien d'obscure en lui ? les gens d'essence noire trouverons le moyen de l'exprimer . pas de hazard .

_________________
So what if it's Evil ? : Son of the mourning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caporal blutch
Storm Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Jeu 18 Oct - 21:19

En parlant de Watain, il paraît qu'ils ont fait les abrutis à Paris (c'est peut-être à ça que tu fais allusion), jettant de liquide rouge sur le public puis des rats morts. Aucun respect pour leur public attitude puérile.
Putain et dire que Set officie dedans pendant les concerts. Espérons que ce groupe ne s'égare pas mais franchement de tels gestes en disent long sur leur état d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satanized
Modo Of The Light's Bane
Modo Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 1145
Localisation : INTO INFINITE OBSCURITY
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Jeu 18 Oct - 23:53

moi je trouve ca marrant ... Une soirée black metal normale ! Pour revenir à ce que je disais , moi aussi j'en fait des conneries et des trucs éxtrèmes , et j'aime ca . Mais bon ça doit être entre potes , pas dans la scene black metal . L'action de Watain moi ca me derange pas . J'ai passé plusieurs soirées avec eux et c'est souvent comme ça . Au Drakkar hellfest ils ont aussi nagé dans une piscine bien crades avec des rats morts etc ... Ont a aussi fait des conneries avec des pigeons morts pendant le stellar descension infernal tour . VOILA , SE LA RACONTER C'EST CE QUE JE SUIS EN TRAIN DE FAIRE !!! Non moi ce qui m'enerve c'est que leur musique n'est plus sombre ... et l'attitude qui n'est plus la meme . Le manque de respect pour leur public il n'est pas là caporal , il reside dans le fait qu'ils sortent 26 tshirt apres un album et le double apres une tournée . ca ca m'enerve et c'est degeulasse . Bon d'accord henke travaile dans une boite de tshirt ( maintenant il doit plus en avoir besoin remarque ! ) mais c'est aps une raison . Certains comportement ne sont pas acceptable . Enfin ca dépend des gens .

_________________
So what if it's Evil ? : Son of the mourning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satanized
Modo Of The Light's Bane
Modo Of The Light's Bane
avatar

Nombre de messages : 1145
Localisation : INTO INFINITE OBSCURITY
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Mar 23 Oct - 6:09

caporal blutch a écrit:
On se permettra juste de faire remarquer au Sieur Satanized qu'il a interverti deux titres (Unhallowed et Soulreaper), sans doute entraîné par son enthousiasme.

Voila j'ai réctifié mon irréparable blasphème . En fait quand j'ai fais la chronique , je n'avais pas le disque sous les yeux , c'était de mémoire . Merci de m'avoir fait la remarque , je m'en serais jamais appercu ! Désormé c'est corrigé et donc je pense que la chronique apparaitra dans la section discographie . J'ai aussi rajouté la pochette de l'album devant ma chronique .

J'ai aussi pas mal travaillé sur le tableau de toutes les prods Dissection , trouvé des références , des dates etc ... Et de nouvelles versions , mais à ce que j'ai pu comprendre c'est assez chiant et long à mettre sur le site , donc ...

_________________
So what if it's Evil ? : Son of the mourning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nebula-H
Night's Blood
avatar

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Sam 3 Nov - 2:03

.quot;caporal blutch"]En parlant de Watain, il paraît qu'ils ont fait les abrutis à Paris (c'est peut-être à ça que tu fais allusion), jettant de liquide rouge sur le public puis des rats morts [quote]

Non, je confirme que ce n'était pas du liquide "rouge", c'était du sang frelaté que des amis du groupe ont balancé sur le public, vous verrez sur cette photo https://2img.net/h/i190.photobucket.com/albums/z113/Antares_da_viken/img0560ki5.jpg que certains se sont tout pris sur la tronche. On m'a dit (car, heureusement je n'y étais pas) qu'au départ, dans l'obscurité ils ont crû que c'était de la merde tellement ça puait. Enfin bref, faut aussi savoir que le staff a tant bien que mal essayé de nettoyer le sol et que du coup le concert d'Enslaved a été retardé. Faut encore savoir que les mecs s'arrosent de sang au dernier moment et se retiennent de vomir jusqu'à l'entrée sur scène (ce que n'a pas réussi à faire l'un d'entre eux, vu qu'il n'y avait pas que du sang sur ses vêtement). Pour finir, ils étaient aussi bien parti pour mettre le feu sur scène à Rennes mais le tourneur à mis le hola. Ils avaient envie de s'éclater en France apparemment parce que ni en Angleterre ni en Belgique il n'y a eu de rats et autres carcasses de porc. (après je ne sais pas).
Après pour ce que tu dis Satanized, oui on peut s'amuser de manière extrême à la façon d'un MkM, alias Hervé Queyroix pour les intimes, d'Antaeus mais ça s'arrête là. Là les gars, je sais pas mais c'est dans le même délire que Shining...D'ailleurs en Angleterre, ils avaient le droit aux groupies, c'est dire ( elles n'ont pas tenu longtemps les 1ers rangs, traitement de faveur).
Bon, après ce petit coup de gueule, un peu hors-sujet hum, pour en revenir à ce fabuleux album qu'est Storm of the Light's Bane, je dois dire que c'est grâce à celui-ci que j'ai commencé à beaucoup apprécier Dissection, et plus particulièrement Where Dead Angels Lie, titre dont je ne me lasserai jamais même en le passant en boucle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorn of Crimson Death
Night's Blood
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   Ven 9 Nov - 1:02

ça devait bien faire un bout de temps que j'étais plus revenu, mais là....

excellente chronique Satanized.

il y a pas à dire, c'est à mes yeux le meilleur album de metal extrême de tous les temps.

je rejoins totalement tous ceux qui parlent d'une spiritualité bien particulière, qui rend toutes les atmosphere biens plus grandes, sombres, épiques.

d'un point de vue purement technique, il y a eu un bond certain en avant par rapport à the Somberlain, et on atteint des limites dans le metal de Dissection, avant de plonger dans un autre style. enfin à mon avis. c'est à la fois plus rapide et plus naturel, les enchainements d'accords et de mélodies sont pur génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/templeoftheabsurd
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STORM OF THE LIGHT'S BANE   

Revenir en haut Aller en bas
 
STORM OF THE LIGHT'S BANE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guitares Light and Blues
» SONO LIGHT (Alsace) Présentation:
» LIGHT OF THE WORLD
» Shine A Light (2008)
» Cabrel chante shelter from the storm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dissection :: Dissection-
Sauter vers: