Dark Metal
 
AccueilAccueil  SiteSite  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview de Frost pour la sortie de The Age Of Nero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Black Horizon
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Interview de Frost pour la sortie de The Age Of Nero   Mar 20 Jan - 16:08

J'ai mis du temps à la retranscrire et la publier mais la voilà enfin et comme promis je vous la poste ici.

Après la sortie de l’excellent The Age Of Nero, qui dévoile un SATYRICON renouant avec un esprit froid et ténébreux après un Now Diabolical black n’roll particulièrement bien accueilli, Frost, le batteur de la formation culte, nous a accordé quelques minutes de son temps pour nous en dire un peu plus sur cet album avant un concert mémorable à la Loco.


Fightfirewithfire (Fi) : Je pense que vous avez quelques retours au sujet de ce nouvel album, des critiques ?

Frost (Fr) : Oui quelques unes, elles sont vraiment bonnes ...

(Fi) : Ce nouvel album est selon nous, après une écoute, plus dans le style de Now Diabolical avec une ambiance plus froide et massive, quel est votre sentiment à propos de cet album ?

(Fr) : Je trouve que c’est amusant que vous ayez ce point de vue et cette expérience à propos de cet album car la majorité des personnes qui m’en ont parlé l’ont trouvé très différent. Je pense qu’il est toujours difficile de comparer nos albums : chaque album de SATYRICON représente des sentiments différents. Il n’y a pas deux albums de SATYRICON qui ont vraiment les mêmes émotions. Je pense que Now Diabolical est un album très contrôlé, cérémonial, très dépouillé alors que The Age Of Nero sonne plus agressif. Now Diabolical est très strict : c’est un chien féroce mais qui ne fait rien sans que l’on le lui dise. The Age Of Nero est un prédateur, c’est le sentiment dominant sur cet album, il est plus sombre que ce qu’on a fait auparavant. Si je devais comparer nos albums - ce que je n’aime pas vraiment parce que ce serait injuste envers l’album - il est proche du feeling de Volcano, avec une production brute.

(Fi) : Penses-tu qu’il est donc plus sombre, plus sauvage et donc plus black metal que Now Diabolical ?

(Fr) : Je pense qu’il est plus sombre, SATYRICON est un des quelques groupes qui essayent de préserver de forts et honnêtes éléments sombres dans sa musique. Je suis triste de dire ça mais la plupart des soi-disant albums de black metal contiennent autant de ténèbres qu'un album de pop moyen ... il n’y a RIEN, ca sonne artificiel, technique, comme si c’était une coïncidence que ce soit un album de black metal, death metal, extrême metal, heavy metal. Il n’y a rien qui donne cette sorte de substance, il y’a beaucoup d’éléments artificiels avec des voix féminines, de grandes et pompeuses orchestrations pour créer des contrastes, mais il semble que la plupart des groupes ont un peu mal compris et ont placé cet élément au dessus de la musique, ce tas d’orchestrations ... il y a tellement de mélodies et d’harmonies très sucrées, toutes ces voix féminines et tous ces trucs très gothiques et artificiels. Nous sommes restés très éloignés de ça, en essayant plutôt d’exprimer quelque chose dans notre musique. Nous avons quelques albums qui sont plutôt minimalistes dans leur structure et leur forme, avec la batterie qui sonne comme une mitraillette.
D'un autre côté, ce n’est pas nécessaire de faire toujours du blast beat pour faire ce genre de musique, cela fait juste sonner la musique comme du death metal, ca enlève beaucoup d’effets, je veux dire que la plupart des albums que j’écoute ne comportent pas un seul blast beat. Si vous prenez un album de CELTIC FROST, avez-vous entendu un seul blast beat dedans ? Ce sont les structures puissantes et simples qui fonctionnent. J’écoute aussi parfois Altars Of Madness (ndlr : de MORBID ANGEL), je trouve que cet album fonctionne toujours. Même si la production est datée, il y a quelque chose de vrai, il fait partie des rares albums qui ont une telle intensité qu’ils fonctionnent toujours après toutes ces années, il y a une honnêteté musicale. C’est ce que nous essayons de préserver. Nous l’avons fait dans un sens avec Now Diabolical et maintenant dans un autre avec The Age Of Nero qui pour moi est plus ... « méchant ».

(Fi) : Que penses-tu à ce sujet de l’évolution d’un groupe comme DARKTHRONE, as-tu écouté leur nouvel album ?

(Fr) : J’ai écouté le nouvel album, le black metal dans son essence, j’aime pour sa pureté, sa substance, son excentricité et sa créativité. Je pense que leurs albums sont vraiment créatifs. DARKTHRONE eux-mêmes aiment se voir comme un groupe régressif. L’album suprême pour moi est Under A Funeral Moon.

(Fi) : Tu parlais de créativité, d'excentricité et noirceur. A propos du titre, Néron était un empereur romain excentrique. Quelles sont les connections entre l’album et ce personnage ?

(Fr) : Il y en a beaucoup, et je devrais prendre les titres un par un pour toutes les lister. Dans les dernières étapes du processus les titres des albums sont révélés à Satyr comme une sorte d’expérience spirituelle ... Quand tu rêves toutes les nuits, ton inconscient communique avec toi : parfois ce sont des images, parfois des paroles. Parfois on peut voir clair dedans. Ce n’étaient pas vraiment des rêves, mais quelque chose entre les deux, une vision. Ensuite, son subconscient a travaillé avec cette matière. Pour cet album, c’est venu très tard, toutes les paroles et toute la musique étaient écrites et c’était vraiment évident : la façon dont il sonne et les sensations qui s’en dégagent, c’est de là qu’est venu son titre et l’essence de son sens.
En analysant un petit peu, tu peux voir que les images dans les rêves sont élégantes, de subtiles références à fonctions multiples. Nero signifie « noir », ça a un lien avec l’atmosphère de l’album. Nero a un lien avec le nom du groupe SATYRICON, c’est inspiré de scènes de la Rome de Néron : l’âge de Néron était l’âge de la décadence d’un empire, c’est un parallèle avec notre temps tel que nous le percevons : il y a une tendance ou une dérive vers notre destruction ou notre propre extinction et c’est ce qui se passe. L’empire de l’humanité entière ou plutôt l’empire occidental est sur le point de s’effondrer. Ca se passe à notre époque. La musique de l’album reflète bien ce sentiment apocalyptique, c’est la référence à ce lien au titre, je pourrai vous donner cinq ou six autres exemples. Ce titre représente vraiment l’essence de l’album et c’est un moyen élégant qui semble parfait ... c’est très difficile à obtenir.

(Fi) : Vous avez aussi une chanson écrite en norvégien, "Den Siste". Pourquoi écrire en norvégien, pourquoi une seule chanson et que pensez vous de l’utilisation de votre langue natale dans la musique ?

(Fr) : Ca a été fait comme cela parce que ça semblait juste. C’est aussi simple que cela. En tant qu’artiste, tu dois parfois faire confiance à ton instinct. Ce qui est écrit dans les paroles, c’est la description d’un scénario de nature spirituelle ... le groupe tout entier est basé sur la spiritualité. Cela décrit un film que Satyr a vu d’un oeil intérieur à un moment, une vision apocalyptique et le lien qu’il a fait avec une sorte de dernier guerrier. C’est une expérience très norvégienne avec un sentiment très norvégien, et il a senti qu’il fallait l’écrire en norvégien. Cela était la bonne association avec son esprit. Quand nous l’avons enregistrée il n’y avait pas de doute sur le fait que c’était la bonne décision à prendre. C’est plus fort ainsi. Les paroles en norvégien apportent alors un vrai esprit à cette chanson.

(Fi) : En Septembre, nous avons fait l’interview de votre guitariste live français Gildas Le Pape, comment décris-tu votre relation avec les autres instrumentistes ?

(Fr) : On a choisi les musiciens que nous avons dans le groupe aujourd’hui par le procédé des auditions, à l’exception de Steinar, le guitariste qui est là depuis dix ans maintenant .Il est venu par un contact que nous avions : nous cherchions un guitariste à ce moment et des amis nous ont aiguillé vers lui. Il était intéressé et c'est un talentueux guitariste, qui a pleinement intégré la façon de jouer de SATYRICON qui est très stricte. Les autres sont arrivés par audition, ils avaient à prouver leur talent par une compétition avec d’autres. Nous sommes attentifs à leur habilité technique, leur style de jeu et leur compréhension. Quand nous enseignons des parties de SATYRICON, la façon dont ils jouent en dit long sur leur approche et leur style. Gildas, Victor et Jonna ont montré qu’ils avaient compris la façon de jouer de SATYRICON et maîtrisent leurs instruments respectifs ...
En évoluant ensemble avons développé un bon esprit de groupe et ils sont tous membres live de SATYRICON en tournée mais le groupe n’est pas composé de « membres de sessions + Satyr et moi ». Nous sommes un groupe complet et nous travaillons comme un groupe complet.

(Fi) : Pour conclure as-tu quelque chose à ajouter ?

(Fr) : Nous communiquerons ce soir sur scène tout ce que nous ne vous avons pas dit. J’espère que les fans français vont passer une soirée magique avec nous, nous sommes impatients, Paris est une super ville pour jouer, peut-être l’une des meilleures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissection.zikforum.com
NightSoul
Where Dead Angels Lie
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 32
Localisation : Paris( 75)
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Interview de Frost pour la sortie de The Age Of Nero   Ven 23 Jan - 18:21

L'interview est bien sympa et j'avoue j'aurai aimé assister à ce concert. Je les avais vu au Hellfest, mais en pleine journée sous un soleil de plomb, c'est un peu dur d'apprécier une musique qu'on ne connait pas ou peu. Depuis j'ai bien fait tourner certains albums et j'avoue que le petit dernier, après l'avoir trouvé plat, se révèle au fur et à mesure des écoutes et j'aime beaucoup. Les questions tournent pas systématiquement autours de la comparaison de cet album avec les anciens et puis Frost a l'air très sympathique.
Bref au plaisir de les revoir:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel of Sin
Night's Blood
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 31
Localisation : la Réunion
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Interview de Frost pour la sortie de The Age Of Nero   Ven 23 Jan - 23:25

Black Horizon a écrit:
Jonna ont montré qu’ils avaient compris la façon de jouer de SATYRICON et maîtrisent leurs instruments respectifs ...

A supposer que les parties génitales de Satyr soient désignées comme "instrument" dans la citation, je suis plutôt d'accord avec cette assertion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Frost pour la sortie de The Age Of Nero   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Frost pour la sortie de The Age Of Nero
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [11.04.13] weo.fr: Interview de Florent Mothe pour la sortie de son nouvel album
» [split?]Celtic Frost
» [SOIREE] pour la sortie de l'album "MICHAEL"
» Interview : Ben Bass pour BuddyTV.com
» Interview : Ben Bass pour Starry Constellation Magazine - Mai 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dissection :: Autres Groupes-
Sauter vers: